résultat de votre recherche

Ligne Sud Leman

Analyse de la planification urbaine autour des pôles d’échanges et des Gares – Communauté de Commune du Pays d’Evian et Vallée d’Abondance

 Juin 2021 – Décembre 2022

 

 

Le Projet

Le projet de la ligne SUD LEMAN pour la réouverture à l’exploitation ferroviaire de la voie ferrée entre Saint-Gingolph et Evian est un projet INTERREG V (2014-2020) qui vise à encourager le transport durable à l’échelle régionale autour du Léman.

Il répond ainsi à un besoin d’apaisement des mobilités soumis fortement aux problématiques de congestions liées au mouvement pendulaire domicile-travail et soulève d’énorme enjeux de cohérence territoriale.

La ligne du Tonkin est le chainon manquant pour boucler le tour du lac Léman, au plan ferroviaire. Côté Suisse les villes sont maillées entre elles, au point de fonctionner à la manière d’une grande agglomération multipolaire et lacustre.

Côté Français, le développement du LEMAN EXPRESS a bouleversé positivement la mobilité ferroviaire, de Genève à Evian, en zone particulièrement urbanisée.

Le « chainon manquant », de Evian à Saint-Gingolph, à peine 15km, est divisé en deux séquences : une zone urbaine dans le secteur d’Evian-Lugrin, puis montagneuse et pied de mon-tagne sur une vaste partie Est, hormis le bourg de Meillerie.

Le projet mobilise de nombreux acteurs publics de part et d’autre de la frontière entre la France et la Suisse : la Région AURA, le SIAC, SNCF réseau, le Canton du Valais, Chablais Région, OFT de la Suisse et le département de la Haute Savoie, dans la perspective de stimuler le potentiel économique du territoire et renforcer sa compétitivité.

Les missions

L’objectif de notre mission à visée pré-opérationnelle est de préciser la faisabilité de la réouverture de la ligne en vue de la concertation avec le public (printemps 2022) et de formaliser le programme d’opération de la solution retenue en vue du lancement des études opérationnelles (AVP) et des procédures d’enquêtes publics.

Nous intervenons dans cette mission de planification et de programmation urbaine en plusieurs étapes :

  • Etape A Conteste et Enjeux:
    – Compléter et partager avec les différentes parties prenantes les contraintes et enjeux au regard des projets communaux et des solutions alternatives en vue de la concertation.
  • Etapes B & C Scénarios
    – Co produire avec les élus des scenarios pertinents et réalistes au plan opérationnel
    – Arpenter le territoire et tenir compte des contraintes existantes
    – Organiser et animer des séminaires thématiques pour développer des scénarios adaptés à la situation locale
  • Etapes D Concertation
    – Répondre aux interrogations soulevées lors du débat public (CNDP, DMO) et apporter les compléments nécessaires à la bonne compréhension du projet.
  • Etapes E Approfondissement
    – Accompagner la CCPEVA dans la mise en œuvre opérationnelle du scenario retenu.
    – Accompagner la CCPEVA dans la réalisation d’études complémentaires ciblées

 

Découvrez nos autres projets

Share This