résultat de votre recherche

 Réalisation des lignes 4, 5 et 6 du métro de Riyadh (Arabie Saoudite)

Construction de 64 km du futur réseau de métro automatique

Le projet de métro de Riyad a pour objectif de réduire l’importante congestion liée au trafic routier et de renforcer le dynamisme économique de la capitale saoudienne, dont la population devrait passer de 7 à 8 millions d’habitants d’ici 2030.

Principaux Chiffres :

  • 64 km de voies,
    • 33,5 km de viaduc
    • 8,5 km niveau route
    • 22 km de tunnel
  • 26 stations,
  • 2 dépôts,
  • 69 rames de métros automatiques,
  • Montant de travaux de l’ordre de  8,6 Mrd $ (7,3 Mrd €).

Caractéristiques techniques

  • Alimentation électrique par le 3ème rail,
  • Source de courant : 750 V DC – HESOP (Harmonic Energy Saving Optimizer)
  • Vitesse commerciale de 45km/h
  • Vitesse maximale en opération de 80 km/h
  • Une rame toute les 90 à 110 secondes en heure de pointe sur la section commune (ligne4/6)
  • Heures opérationnelles : de 6 heures à minuit
  • Capacité normale (basée sur 228 passager par voiture, 2 voitures par train) : 12 000 passagers par heure et par sens sur les 3 lignes
  • 3 classes de compartiments : Première classe, Famille, Individuel
  • Fonctionnement en conditions extrêmes : de -5°c à 50°c à l’ombre / 75°c au soleil

Fiche d’identité

km de voies

Mrd € de travaux

stations

8,5 km en surface

33,5 km de viaduc

22 km de tunnel

Nos missions

setec organisation occupe une position stratégique au sein de FAST* en tant que responsable du Project Management Office (PMO), qui assure en particulier le reporting général  d’avancement des travaux auprès du client et la synthèse de toutes les opérations en cours. 

  • Gestion du programme
  • Suivi de l’avancement : coordination et suivi de la planification de synthèse et détaillée du projet, reporting mensuel au client
  • Système d’information et de communication
  • Management de la qualité et Suivi environnemental
  • Gestion des interfaces
  • Santé et sécurité

 * Le consortium FAST et composé de setec, de FCC (Espagne), Alstom (France), Samsung (Corée du Sud), Strukton (Pays-Bas), Freyssinet Arabie Saoudite, Typsa (Espagne) et Atkins (GB),